Algèbre du Pardon® : 

Les Réparations en pratique !

 ...en vérité, dans la bonne foi et dans l'honneur !

  Algèbre du Pardon® : 

Un dispositif d'intérêt public

Akwaba ! Bienvenue sur la plateforme AlgebreDuPardon.com

Je suis particulièrement ravi de t'accueillir sur cette section de mon site ! Car c'est ici, l'endroit où nous sommes tous appelés à prendre action pour transformer positivement nos vies, et impacter durablement la vie de nos nations, pour changer le monde. 

J'ai développé ce site pour aider mon peuple de Côte d'Ivoire et d'Afrique, en proie à la férocité criminelle de la France et de ses alliés internationaux depuis des siècles, à sortir de l'instabilité politique chronique et de l'esclavage. 

Ce projet a commencé à germer dans mon cœur en avril 2011, suite au choc profond que j'ai vécu face au désastre et à la désolation que la France coloniale et ses partenaires internationaux ont semé dans mon pays-la Côte d'Ivoire, apparemment suite à un différend électoral. C'est pendant ces événements tragiques exposés sur les chaînes TV du monde entier ce fameux 11 avril 2011, que j'ai été envahi par le sentiment de n'avoir rien fait et d'avoir abandonné mon pays au pillage et au viol collectif, par une horde de vampires assoiffée de sang et de rapines.

Car comme le constatait avec justesse Albert Einstein (à propos de l'œuvre et du combat du violoncelliste Pablo Casals) : "...le monde est encore plus en péril à cause de ceux qui tolèrent ou encouragent le mal qu'à cause de ceux qui le commettent réellement."- Source : Conversations with Casals (voir la préface - Page 11).  

Oui, c'est face à l'horreur de cette guerre illégale, au massacre abject perpétré par une France trop habituée à la paresse et à la facilité du pillage économique, que j'ai pris conscience de ma propre responsabilité dans ce désastre. Car j'ai réalisé à ce moment là que par mon inconscience et ma passivité coupables, j'ai failli à mon devoir et à ma responsabilité en tant que fils de mon pays.

Oui, j'ai failli à ma responsabilité de rapporter à mon pays et à mon peuple, tout ce qu'ils m'ont donné et que je dois leur rendre en retour !... En effet, je suis redevable à mon pays, car c'est avec les impôts(le sang et la sueur) de mon peuple que mes études ont été financées jusqu'à la fin de mon cursus supérieur de 1er cycle à l'école polytechnique de Côte d'Ivoire. Et c'est à l'issue des classes préparatoires en Mathématiques Spéciales & Biologie, que j'ai obtenu dans le cadre d'un concours national, une bourse d'étude ÉGIDECursus d'excellence réservé aux élites de pays étrangers ), pour poursuivre mes études d'ingénieur en France.

(Plus de détails sur mon parcours à travers cet article : Algèbre du Pardon® : histoire d'une vision pour l'Humanité.)

C'est donc suite à cette prise de conscience que j'ai pris librement la décision d'apporter ma pierre à l'édifice de la nouvelle Côte d'Ivoire, établie dans la justice réparatrice, dans l'honneur et la dignité sur le fondement de la philosophie Ubuntu.

Après plus d'une décennie de travail, j'ai la satisfaction de voir ces idées novatrices, que j'ai explorées en profondeur, prendre corps et vie, à travers cette plateforme de l'Algèbre du Pardon®, ainsi que tous les autres composants de l'écosystème Ubuntu®(+20 Apps digitaux incluant des outils innovants, des entreprises & institutions).

Pour rappel, l'écosystème Ubuntu® est un ensemble de solutions et d'outils de transform'action sociale positive, qui incarnent la vision d'une Côte d'Ivoire et d'une Afrique restaurées, sur les fondements de sa culture endogène.

2024, année des réparations !

C'est au crépuscule de l'année 2023 que j'ai annoncé au monde, via mon compte Linkedin, que 2024 sera l'Année des Réparations ! C'est également à cette occasion que j'ai dévoilé pour la première fois l'équation de l'Algèbre du Pardon® :

Nota bene : Se reporter à la page d'accueil pour une explication détaillée du sens de cette équation

Bien que je trouve judicieuse l'affirmation d'Albert Einstein évoquée plus haut, j'estime qu'elle ne renvoie pas assez bien toute la réalité de la vraie cause du grand péril qui la paix dans le monde.

Car je pense que "...le monde est encore plus en péril", et au bord du précipice à cause, non pas seulement, de "ceux qui tolèrent ou encouragent le mal", mais surtout à cause de ceux qui font subir aux autres les préjudices qu'ils n'aimeraient pas eux-mêmes subir."

Mon expérience de vie, au cours de cette dernière décennie m'a permis d'éprouver au plus près, par acquis d'expérience, cette vérité.

Que n'ai je pas vécu ? Trahisons, injustices, ostracismes, drames, persécutions, arbitraires, privations de toutes sortes, ...tout y est passé.

Malgré cela tout ce parcours difficile dont je vous exposerai les péripéties les plus notables dans la section dédiée à mon histoire, je ne regrette rien. Bien au contraire, je suis encore plus optimiste car le simple fait d'avoir pu mener à bien le projet de cette plateforme ainsi que tous les composants importants de l'écosystème Ubuntu, représente ma plus grande victoire pour le bien commun, et à l'usage de la plus grande multitude possible.  

Campagne 2024, année des réparations !

Customers served!

1 +

Years of experience

années de travaux

Customers served!

1 K

Years of experience

= Montant des réparations dues

   Principe de financement :   

Pour me soutenir et m'aider à nous aider davantage, j'ai besoin de rembourser toutes mes dettes grâce au fruit de mon travail au cours de ces 10 dernières années. Vous pouvez participer de deux façons : (1) acheter l'une des prestations de service de notre écosystème Ubuntu®, et (2) Faire un don.

Les prestations de service proposées par l'écosystème Ubuntu inclues : Conseils et expertise, publicité, communication visuelle, annuaire PRO, formations, événements,... en fonction de vos besoins. Merci !

1er palier - campagne de financement  : 10 000€

Liste(non exhaustive) de mes affaires pendantes en réparations

Au cours des dix dernières années de traversée du désert, voici la liste des dettes que j'ai accumulées et que je dois réparer par la mise en œuvre pratique de l'Algèbre du Pardon®.  

Affaire Pierre Mari / Essodong - Evry 2024 

Pierre Mari, c'est mon bailleur actuel et Essodong Barcola, c'est ma caution solidaire. Et j'ai une dette locative de 9 175€ à date du 15 avril 2024. Pour avoir tous les détails de cette affaire ainsi que ma déclaration de pardon, merci de lire l'article consacré via le lien ci-dessous.

Montant dû en réparations :

9 175 €

 Lire l'article spécial : 

Affaire Joris Pinto- Lionel Zinsou 2021

Joris Pinto, c'était le neveu de Lionel Zinsou, en charge de la gestion de la colocation où j'ai résidé à Villeneuve Saint-Georges, de 2019 à 2021. Et j'ai à ce jour, une dette locative d'un montant de 4 500€ vis à vis de lui et de son oncle. Pour avoir tous les détails de cette affaire ainsi que ma déclaration de pardon, merci de lire l'article consacré via le lien ci-dessous.

Montant dû en réparations :

4 500 €

 Lire l'article spécial : 

Affaire Jacques Feuillet - Dreux 2018

Monsieur Jacques Feuillet, c'était mon bailleur à Dreux, où j'ai résidé de 2017 à 2018 dans les pires circonstances matérielles que je n'avais jamais rencontré jusque là. 

Montant dû en réparations :

10 000 €

 Lire l'article spécial : 

Affaire Jacques Feuillet  / Dreux 2018 (bientôt disponible)

Affaire Toutoux - Arcueil 2015

Audrey Toutoux, c'était mon bailleur de 2011 à 2015 à Arcueil. J'ai toujours été en mesure de payer mon loyer d'un montant de 950€ /mois, jusque mi-2014, date à laquelle je me suis retrouvé à sec suite à deux voyages effectués en Côte d'Ivoire. C'est là où j'ai fait l'expérience de ma première expulsion locative. Montant dû : 15 000€.

Montant dû en réparations :

15 000 €

Affaire Cindy Ebrard - Arcueil 2014

Cindy Ebrard, c'est une amie chère, avec qui nous avons passé beaucoup de temps ensemble à Paris, réunis par une même passion : la salsa et la convivialité. Lorsque ma situation financière a commencé à se dégrader en 2014, elle m'a prêté une somme d'un montant : 2 000€. J'ai partiellement pu rembourser tout au plus 500€ sur ce montant. Depuis je n'ai eu le droit que de vivre dans une situation plutôt de misère financière jusqu'à aujourd'hui.

Montant dû en réparations :

2 000 €

 Lire l'article spécial : 

>